Fermer
Union européenne

Michelin annonce la fermeture de trois usines en Europe

Le #Fermeture d’usine - #Michelin
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin a annoncé la fermeture d’ici à fin 2016 de son usine de Fossano en Italie, et celle de sa filiale Pneu Laurent d’Oranienburg en Allemagne. Il projette par ailleurs de fermer d’ici à mi-2018 celle de Ballymena au Royaume-Uni. Près de 1 500 salariés au total sont concernés par ces fermetures. « Pour financer ces projets de réorganisation, le groupe Michelin enregistrera une provision d’environ 280 millions d’euros en charges non récurrentes dans ses comptes consolidés au 31 décembre 2015 », indique le manufacturier dans un communiqué.

En Allemagne, « Pneu Laurent, filiale du Groupe Michelin, prévoit de fermer d’ici à fin 2016 son usine d’Oranienburg et de concentrer l’ensemble de son activité sur son site français d’Avallon », détaille Michelin dans son communiqué. Cette usine emploie 180 personnes.

En Italie, la fermeture de l’usine de Fossano s’inscrit dans un vaste plan de réorganisation des activités de l’entreprise, « soutenu par un investissement de 180 millions d’euros », souligne Michelin, au profit des sites de Cuneo, qui compte plus de 2 000 salariés, et d’Alessandria, qui compte plus de 800 salariés.

Par ailleurs, le réseau logistique de Michelin sera transformé, pour se rapprocher de ces deux sites. En conséquence, « le magasin de Tribano, qui emploie 28 salariés, sera fermé d’ici à fin 2017 », détaille Michelin. Au total, 578 personnes sont concernées par la réorganisation des activités dans ce pays d’ici à 2020.

Le Royaume-Uni fait également l’objet d’une réorganisation. Michelin projette de fermer d’ici à mi-2018 l’usine de Ballymena, qui compte 860 salariés.
En revanche, un investissement de 85 millions d’euros d’ici à 2020 doit bénéficier aux usines de Dundee (855 salariés) et Stoke-on-Trent (260 salariés). Ces investissements « entraîneront la création de 110 emplois », assure Michelin.

Le groupe explique souffrir, « depuis plusieurs années, [d’un] contexte concurrentiel et [de] la crise économique [qui] ont durablement affecté le marché européen des pneumatiques, en particulier le marché des pneus poids lourds neufs et rechapés ».

Michelin emploie plus de 65 000 personnes en Europe, et ses 40 sites industriels représentent 40 % de l’activité du groupe.

En outre, Michelin « renonce temporairement » en Inde à son projet d’usine génie civil de Chennai, qui avait déjà été suspendu en 2013, et « enregistrera dans ses comptes 2015 une charge non récurrente d’environ 75 millions d’euros ». (AFP 3/11/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.