Fermer
France

Michelin a de nouveau pâti des effets de change au 1er trimestre

Le #Michelin - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michelin a souffert de taux de change défavorables au premier trimestre, ce qui a entraîné une baisse de 2,4 % de son chiffre d’affaires, à 4,8 milliards d’euros. La force de l’euro, face notamment au dollar américain, au real brésilien, au et au rouble russe, lui a coûté 232 millions d’euros sur les trois premiers mois de l’année, indique le manufacturier dans un communiqué.

Ses ventes en volume ont toutefois progressé de 3,4 % grâce à la « reprise de la demande de véhicules sur les marchés, à l’exception de l’Europe orientale ». En Europe orientale, « les marchés subissent le ralentissement économique en Russie et l’instabilité politique en Ukraine », explique Michelin.

Michelin maintient ses prévisions pour 2014, à savoir une croissance de ses volumes de 3 % et « un cash flow libre » (flux de trésorerie disponible) structurel supérieur à 500 millions d’euros. Il réitère également son objectif d’un résultat opérationnel avant éléments non récurrents « en croissance hors effets devises ». Les effets de change avaient amputé l’an dernier son bénéfice opérationnel de 230 millions d’euros. (AFP 24/4/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.