Fermer
France

Mia Electric a été placé en redressement judiciaire

Le #Mia Electric - #Redressement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le 12 février, Mia Electric a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Niort, a fait savoir la présidente de la région Poitou-Charentes Ségolène Royal. « La mise en redressement judiciaire est la moins mauvaise solution et va nous permettre de mettre à plat les comptes et la stratégie de l’entreprise », a-t-elle déclaré à l’AFP (12/2/14), précisant que l’entreprise avait été placée en observation pour une période de six mois.

« On ne baisse pas les bras », a poursuivi Mme Royal. « La bataille industrielle pour la voiture électrique 100 % française continue », a-t-elle ajouté, soulignant que cela permettrait notamment d’exiger de la présidente de la société, Michèle Boss, « de tenir ses engagements sur les investissements » qu’elle promettait au moment de la reprise.

Mme Boos a repris Mia Electric en juin 2013 à travers un consortium d’investisseurs, Focus Asia, qui détient 88 % des parts. Les 12 % restants appartiennent à la région Poitou-Charentes. (ECHOS 13/2/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.