Fermer
France

Mersen vise une croissance annuelle moyenne de 5 % d’ici à 2020 dans ses activités liées au secteur des transports

Le #Batterie - #Electrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mersen, fabricant d’équipements en graphite et de spécialités électriques, a annoncé le 2 décembre viser une croissance annuelle moyenne de 5 % d’ici à 2020 dans ses activités liées au secteur des transports, ferroviaire et aéronautique notamment. Le marché des transports a représenté 125 millions d’euros de chiffre d’affaires pour le groupe français en 2015, soit environ 16 % des ventes qui s’élevaient à 772 millions. Mersen vise les 160 millions à l’horizon 2020, porté par la croissance des secteurs ferroviaire et aéronautique et le développement du véhicule électrique, a-t-il indiqué lors d’une journée « investisseurs ». Mais ce chiffre « pourrait être très largement dépassé » pour atteindre 220 millions d’euros, soit une croissance annuelle de 12 %, « si l’environnement économique est favorable et surtout, en cas de succès d’une innovation majeure dans la protection des véhicules électriques », ajoute Mersen dans un communiqué.

En présentant ces perspectives, le directeur général Luc Themelin a rappelé les mesures prises pour améliorer la compétitivité : la création d’une nouvelle direction de l’innovation, 130 postes supprimés sur deux sites français et l’accent mis sur le développement en Inde et en Chine. Touché par un environnement économique moins favorable, avec le ralentissement en Chine et la baisse du marché de l’énergie solaire, le groupe est « plus modeste sur la croissance » globale de ses ventes, a expliqué M. Themelin.

Mersen a décidé de « travailler [sa] compétitivité et [sa] marge opérationnelle en interne » et de se concentrer « sur le potentiel [des] marchés porteurs ». En termes de croissance du chiffre d’affaires du groupe, « on se contenterait aisément de 2-3 % », a-t-il ajouté. Dans le véhicule électrique, Mersen mise sur une nouvelle solution innovante de protection pour les batteries. Le chiffre d’affaires, de 5 millions d’euros en 2015, devrait atteindre 10 millions cette année et pourrait se situer entre 25 et 50 millions à l’horizon 2020, selon les prévisions du groupe. (AFP 2/12/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.