Fermer
Allemagne

Mercedes produira le premier modèle de sa sous-marque EQ à Brême

Le #Marque - #Mercedes - #Production - #Véhicule électrique
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mercedes produira le premier modèle de sa sous-marque EQ (dédiée à l’électromobilité) à Brême, d’ici à la fin de la décennie. Ce futur modèle se basera sur le concept de véhicule de loisir EQ présenté au Mondial de Paris. Il devrait en outre afficher une autonomie de 500 km.

L’usine de Mercedes à Brême assemble actuellement 10 modèles, dont les classe C, Classe E, GLC, SL et SLC. Outre le futur modèle de la sous-marque EQ, l’usine accueillera également la production de la version à pile à combustible du GLC, qui visera à concurrencer la Toyota Mirai.

Les batteries pour les véhicules EQ seront produites par Deutsche Accumotive (filiale de Daimler), dans l’usine de Kamenz. Daimler a annoncé plus tôt dans la semaine qu’il prévoyait d’investir 500 millions d’euros dans cette usine (cf. revue de presse du 25/10/16). Cet investissement permettra la construction d’un nouveau site de production au sein de l’usine de Kamenz. Ce site sera opérationnel en 2018 et produira des batteries au lithium-ion.

Mercedes a par ailleurs rappelé qu’il se fixait pour objectif de lancer plus de 10 voitures électriques d’ici à 2025. Il table pour cela sur les avancées technologiques dans le domaine des batteries et sur une meilleure acception de la part des consommateurs. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 27/10/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.