Fermer
France

Mazda France vise 1 % de part de marché et 20 000 voitures vendues sur une année

Analyse de presse de 14H00 - Le #Mazda - #Prévisions - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président de Mazda France Philippe Geffroy explique que les ventes de la filiale en 2019 (+ 13,2 %, à 12 600 unités) ont été portées par deux nouveautés – les Mazda 3 et CX-30 -, le roadster MX-5, « qui a eu 30 ans, [et qui] vient de réaliser sa meilleure année de vente de tous les temps avec 1 150 unités écoulées », le CX-3, [qui a] a été le modèle le plus vendu (3 000 prises de commandes) et le CX-5, [qui a] a suivi avec 2 550 commandes ». « Mais, nous avons constaté l’émergence de la Mazda 3, qui a tourné à plus de 2 000 commandes en seulement 7 mois. En année pleine, nous comptons en faire plus de 2 500 en 2020 par exemple. Il y a un dernier modèle dont nous n’avons pas parlé, il s’agit de celui qui pourrait devenir notre produit phare, le CX-30 : plus de 1 500 commandes ont été enregistrées en seulement 4 mois. Un bon présage pour 2020 », ajoute-t-il.
M. Geffroy espère pour cette année une « légère croissance chez Mazda, à 12 800 voitures, car nous serons vraiment en plein cœur d’un marché automobile français compliqué, ne serait-ce qu’avec la mise en place de deux grilles de malus – une est déjà entrée en vigueur -, car nous allons souffrir, comme tous les constructeurs d’automobiles, d’un environnement qui ne nous est pas très favorable. Tout sera plus compliqué à gérer, tant du côté des clients que du réseau. Mais nous restons confiants car les moteurs Skyactiv-X nous permettent d’avoir très peu de malus. Cette offre attractive va capter une autre clientèle, mais aussi davantage d’entreprises », indique-t-il.

« Nous prendrons peut-être un peu de temps, mais nous parviendrons à atteindre 1 % de part de marché et la barre de 20 000 voitures vendues en France sur une année », déclare par ailleurs le dirigeant.

« En septembre 2020, nous accueillerons enfin un modèle 100 % électrique, le Mazda MX-30, qui a été dévoilé à Tokyo en octobre 2019 et à Bruxelles le 9 janvier. Les clients peuvent le préréserver d’ailleurs. Mais, la marque ne s’orientera pas vers le tout électrique, car nous croyons en un ensemble de solutions pour répondre aux différents besoins de la clientèle. Nous allons donc miser sur cette précédente motorisation, mais aussi sur notre technologie Skyactiv-X, ainsi que sur nos projets hybrides rechargeables, dont les premiers modèles pourront voir le jour en 2021. Nous allons également travailler sur la pile à combustible, ça fait partie de nos préoccupations chez Mazda », ajoute M. Geffroy.

Source : LARGUS.FR (10/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.