Fermer
Japon

Mazda abaisse ses estimations de résultats pour 2019-2020 et demande un prêt de 2,8 milliards de $

Analyse de presse de 14H00 - Le #Mazda - #Prévisions - #Résultats
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mazda a abaissé ses prévisions de bénéfices pour l’exercice qui vient de se terminer, avertissant que le bénéfice net plongerait de 81 %, à 12,1 milliards de yens (112,2 millions de dollars), en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19. Le constructeur avait précédemment escompté une baisse de 32 % de son bénéfice net, à 43 milliards de yens (398,8 millions de dollars) pour l’année fiscale 2019-2020.

Le bénéfice d’exploitation devrait quant à lui chuter de 47 %, et non de 27 %, tandis que ses ventes en volume devraient reculer à 1,419 million d’unités, contre 1,5 million d’unités annoncées précédemment (- 4 %).

Par ailleurs, Mazda a été contraint de solliciter un prêt de 300 milliards de yens (2,8 milliards de dollars) auprès de diverses banques et institutions japonaises pour surmonter l’impact de la crise sanitaire et économique. Une partie du prêt a d’ores et déjà été accordé, indique le constructeur.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (12/5/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.