Fermer
Italie

Maserati veut enrayer la chute de ses ventes et de ses résultats

Analyse de presse de 14H00 - Le #Maserati - #Résultats financiers - #Ventes
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Après une année 2017 record, Maserati voit ses ventes s’effondrer en 2018. Sur les six premiers mois de l’année, les ventes globales de la marque ont baissé de 31 % par rapport à 2017. C’est sur le marché chinois que la chute a été la plus sévère : au deuxième trimestre de 2018, le constructeur y a affiché un repli de 69 %. Le recul a été plus mesuré aux Etats-Unis et en Europe avec des ventes en baisse de 22 % et 23 %, respectivement.

Malgré ces mauvais résultats, le nouveau patron du groupe FCA, Mike Manley, s’était montré très positif cet été : « J’ai toute confiance en l’équipe de Maserati pour enrayer la baisse des ventes qu’ils connaissent actuellement ».

Toutefois, le troisième trimestre n’a pas permis de redresser la barre. Maserati a vu ses ventes de nouveau reculer entre juillet et septembre, de 19 %, à 8 800 unités, tandis que son bénéfice a chuté de 87 % sur la période, à 15 millions d’euros, et sa marge opérationnelle est passée à 2,4 %, contre 13,8 % un an plus tôt.

Les analystes observent que Maserati n’a pas lancé les produits initialement prévus dans le plan stratégique de la marque pour la période 2014-2018 : trois nouveaux modèles avaient été annoncés, l’Alfieri coupé et sa version cabriolet (qui devaient remplacer la GranTurismo et la GranCabrio), et un autre modèle non spécifié. Aucun d’eux n’a été introduit et aucune date n’a été fixée.

« Nous devons revoir notre stratégie », a déclaré Mike Manley. « Nous devons notamment repositionner la marque dans le segment du luxe. Ces derniers temps, nous l’avons gérée presque comme une marque lambda », a précisé M. Manley.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (17/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.