Fermer
Etats-Unis

Mary Barra devrait être entendue début avril par le Sénat dans l’affaire du rappel de 1,6 million de voitures par General Motors

Le #Enquête - #General Motors - #Rappel De Véhicule
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon des sources au Congrès, Mary Barra, directrice générale de General Motors, et David Friedman, administrateur par intérim de la NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) devraient être auditionnés le 2 avril par le sous-comité du Sénat sur la protection des consommateurs et la sécurité des produits au sujet des problèmes sur des contacteurs d’allumage qui ont conduit le constructeur à rappeler 1,6 million de voitures en février.

Le sénateur Dean Heller, qui est membre de ce sous-comité, a en outre demandé hier à la NHTSA de fournir des détails sur l’examen des plaintes d’automobilistes qu’elle avait reçues. L’agence a examiné plusieurs cas d’accidents mais elle n’a jamais ouvert d’enquête formelle.

Un autre sénateur américain, Richard Blumenthal, a pour sa part pressé le ministère américain de la Justice d’exiger que General Motors constitue un fonds pour indemniser les victimes d’accidents liés aux contacteurs d’allumage défectueux. Les actions en justice se multiplient par ailleurs aux Etats-Unis à la suite du rappel annoncé par le constructeur. (DETROIT NEWS, FREEP.COM, AFP 24/3/14)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.