Fermer
France

Marché automobile : l’essence a doublé le diesel en mars pour la première fois en France

Le #Diesel - #Essence - #Marché
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Pour la première fois, il s’est vendu en mars plus de voitures à essence que diesel en France, un petit séisme dans une industrie automobile qui a commercialisé jusqu’aux trois quarts de ses véhicules en version diesel. La part de marché des motorisations diesel est tombée à 47 % en mars, alors qu’elle était de 73 % en 2012, d’après les données publiées le 1er avril par le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles). Et l’essence, qui talonnait le diesel depuis plusieurs mois, a finalement réussi à le dépasser, une première dans l’Hexagone.

Sur le premier trimestre de 2017, le diesel est encore en tête en France, représentant 47,4 % des ventes de voitures neuves (52,19 % au premier trimestre de 2016), alors que les motorisations à essence en représentent 47,24 % (43,31 % l’an passé). Sur ces trois mois, les hybrides (essence-électricité) et électriques ont représenté 5,3 % des voitures vendues (4,45 % au premier trimestre de 2016).

Et la chute du diesel devrait continuer, mais « il y a un plafond européen qu’on n’arrive pas encore à saisir », a commenté François Roudier, directeur de la communication du CCFA. La part des moteurs diesel dans les nouvelles immatriculations en 2016 a reculé de 51,6 %, à 49,5 % en Europe de l’Ouest, selon les chiffres de l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles). (AFP 1/4/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.