Fermer
France

Manuel Valls souligne le rapport « magique » des Français à la voiture

Le #Mondial de l’Automobile
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lors de sa visite du Mondial de l’Automobile de Paris, le 30 septembre, Manuel Valls a souligné le rapport « magique » des Français avec la voiture, estimant que le secteur faisait « de nouveau rêver », en innovant et en créant des emplois notamment. « Le rapport des Français avec la voiture est magique et le fait que nos grands industriels, Renault, Peugeot, Citroën, DS, avec leurs avancées technologiques, aillent mieux, se développent, créent de l’emploi, instaurent un dialogue social de très grande qualité, conquièrent des marchés, s’adaptent au marché mondial, investissent, c’est un signe d’optimisme », a déclaré le Premier ministre à la presse après avoir arpenté pendant deux heures environ les allées du Salon.

M. Valls a évoqué un secteur automobile « en pleine effervescence », démontrant « la qualité du savoir-faire français » mais aussi « la capacité tout simplement de la France de se projeter dans l’avenir ». « Ce secteur fait de nouveau rêver, avec des innovations de rupture », s’est-t-il félicité, citant notamment les véhicules électriques et les véhicules autonomes. Evoquant les nouveaux usages, il a estimé que « la liberté de se déplacer, que la voiture incarne toujours, ne [signifiait] pas nécessairement toujours être propriétaire de son véhicule ».

Soulignant les « préoccupations environnementales pour réduire les émissions de CO2 et les particules, améliorer la qualité de l’air », le Premier ministre a estimé que la France faisait « la démonstration que l’automobile est en avance ».

M. Valls, qui a remplacé au pied levé le Président François Hollande, parti en Israël pour les obsèques de Shimon Peres, a également insisté sur le fait que « le dialogue social [était] essentiel pour mener à bien des mutations » et que, à bien des égards, « le secteur automobile [était] un modèle dans ce domaine ». Il a mentionné les « accords de compétitivité » passés chez Renault et PSA, expliquant que les entreprises françaises dans ce secteur démontrent que « la compétitivité, le dialogue social vont de pair et [que] ce sont les objectifs communs que peuvent partager les responsables, les chefs d’entreprise et les salariés ». (AFP 30/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.