Fermer
Allemagne

MAN a dévoilé un plan de réorganisation de sa production en Europe

Le #Effectif - #Man - #Restructuration - #Stratégie - #Usine
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

MAN a dévoilé un plan de réorganisation de sa production en Europe, qui devrait se traduire par la suppression de 1 800 postes d’ici à 2017 (1 400 emplois administratifs et 400 au niveau de la production).

Ces suppressions d’emplois devraient se faire principalement sous la forme de départs volontaires, de départs en pré-retraite et de non-remplacement des places vacantes. Ainsi, aucun licenciement sec n’est prévu.

Au cours des prochaines années, MAN prévoit de réorganiser les activités des 4 sites de production de sa division Truck & Bus en Europe, situés à Munich et Salzgitter (Allemagne), Steyr (Autriche) et Cracovie (Pologne).

Afin d’éviter les doublons, MAN prévoit notamment de transformer son usine de Salzgitter. Le site, qui produit actuellement les châssis des poids lourds TGX et TGS, fabriquera des composants.

La production des châssis sera en partie rapatriée dans l’usine de Munich.

Le coût de cette réorganisation devrait se limiter à « un montant à trois chiffres en millions d’euros dans le bas de la fourchette », estime MAN. (AFP, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 24/6/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.