Fermer
Allemagne

Mahle garantit l’emploi dans ses sites allemands jusqu’en 2019

Le #Emploi - #Gouvernance - #Mahle
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Mahle s’est accordé avec le syndicat IG Metall pour garantir l’emploi dans ses 30 sites allemands ; les licenciements économiques y seront donc exclus jusqu’en 2019.

En contrepartie, les salariés ont accepté une plus grande flexibilité de leurs horaires. La direction pourra ainsi ponctuellement imposer des semaines de 30 heures, afin d’ajuster sa production si la demande baisse.

Ces mesures visent à améliorer la compétitivité de Mahle.

En outre, dans les usines de Leibertingen (259 salariés) et de Wustermark (113 salariés), une augmentation salariale promise aux salariés étant donné que les horaires devraient augmenter sera maintenue mais reportée.

Mahle est actuellement dans un processus de restructuration. Son centre logistique de Schwäbisch Hall va ainsi fermer ses portes d’ici à la fin 2018. Les employés du site doivent être relocalisés. Si la fermeture d’autres sites se révèle nécessaire, les salariés affectés bénéficieront de leurs salaires jusque fin 2020, afin de les aider durant leur recherche d’emploi.

Mahle emploie quelque 14 000 salariés en Allemagne. (AUTOMOBILWOCHE 11/4/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.