Fermer
Italie

Mahindra & Mahindra serait en pourparlers pour racheter Pininfarina

Le #Mahindra - #Pininfarina
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le constructeur indien Mahindra & Mahindra serait en pourparlers pour acheter la société italienne de conception et d’ingénierie automobile Pininfarina, ont déclaré des sources proches du dossier à l’agence Bloomberg.

Pininfarina a été fondé en 1930. On lui doit de grands classiques de l’automobile, tels que la Ferrari 250 GT, l’Alfa Romeo Giulietta Spider, la Rolls-Royce Camargue, la Cadillac Allante ou la Maserati Quattroporte. La société basée à Turin a enregistré des pertes sur 10 des 11 dernières années, souligne AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (25/3/15). Ce serait la dernière d’une série d’entreprises italiennes de tomber dans des mains étrangères, alors que le pays peine à sortir d’un cycle de récession.

Pininfarina coopère déjà Mahindra sur le développement de tout terrain de loisir et a travaillé avec le groupe indien sur la voiture-concept électrique Halo, présentée au Salon de l’Automobile de New-Delhi l’an dernier.

Mahindra, qui a acheté Ssangyong Motor en 2011 et Peugeot Motocycles l’an dernier, disposait de 82,6 milliards de roupies (1,3 milliards de dollars) de trésorerie et de placements à court terme au 31 mars 2014, d’après les données rassemblées par Bloomberg.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.