Fermer
Allemagne

M. Zetsche fait un rapprochement entre l’affaire Boeing et l’acceptation des voitures autonomes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Acceptation - #Boeing - #Conduite autonome - #Daimler
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon Dieter Zetsche, président du groupe Daimler, le débat qui entoure les questions de sécurité des avions Boeing reflète à quel point il est difficile de remporter l’adhésion du grand public, comme cela sera le cas pour les voitures autonomes.

« La dimension psychologique est très importante. Si vous regardez ce qu’il se passer actuellement avec Boeing, il est facile d’imaginer ce qui arriverait si un incident éclatait [dans le secteur de la conduite autonome] », a expliqué M. Zetsche.

De ce fait, le dirigeant estime qu’il faudra introduire les systèmes de conduite autonome de façon progressive. « Même si les voitures autonomes sont 10 fois plus sûres que celles conduites par les humains, il suffirait d’un seul incident spectaculaire pour freiner l’acceptation de la technologie par le grand public », a ajouté M. Zetsche.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (2/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.