Fermer
Allemagne

M. Winterkorn fait l’objet d’une nouvelle enquête

Analyse de presse de 14H00 - Le #Enquête - #Plainte - #Winterkorn
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le parquet de Brunswick a ouvert une nouvelle enquête contre l’ancien président du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn. Celui-ci est cette fois suspecté d’évasion fiscale, à hauteur de 10 millions d’euros environ.

Au cours des deux dernières années (2016 et 2017), M. Winterkorn aurait transféré environ 10 millions d’euros sur des comptes en Suisse, et serait soupçonné de ne pas avoir payé les taxes dues. Un des comptes appartiendrait à la femme de M. Winterkorn. Une partie de la somme transférée serait une donation et aurait requis le paiement d’un demi million d’euros en taxes spécifiques sur les donations.

Le parquet suspecte M. Winterkorn de s’être constitué un « pécule » afin de faire face aux possibles frais juridiques qui découleront de l’affaire des moteurs truqués du groupe Volkswagen.

L’avocat de M. Winterkorn, Felix Dörr, rejette ces accusations et envisage même de porter plainte contre le parquet de Brunswick, pour non respect du secret professionnel.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, ZEIT (29/07/18), SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (28 et 29/07/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.