Fermer
Allemagne

M. Winterkorn a été conforté à son poste de président du directoire de Volkswagen

Le #Conseil de surveillance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Martin Winterkorn a été conforté à son poste de président du directoire de Volkswagen ; il est ainsi sorti vainqueur du conflit de gouvernance qui l’opposait à Ferdinand Piëch, président du conseil de surveillance. Le conseil a d’ailleurs indiqué qu’il prévoyait même de proposer la prolongation du contrat de M. Winterkorn, qui arrivera à expiration fin 2016.

Ainsi, le comité de pilotage du conseil de surveillance de Volkswagen, ont affirmé lors de leur réunion jeudi dernier (cf. revue de presse du 17/4/15) « leur soutien inconditionnel » à M. Winterkorn et ont annoncé vouloir prolonger son contrat.

Cette décision marque une perte d’influence de M. Piëch, qui a longtemps décidé du sort des patrons du groupe Volkswagen.

Le conseil de surveillance de Volkswagen a décidé que les difficultés du groupe (notamment sur le marché américain et sur le segment des petites voitures à bas coûts) n’étaient pas une raison suffisante pour congédier M. Winterkorn. En effet, le groupe a réalisé un bénéfice net de 11 milliards d’euros l’an dernier et le cours de l’action VW a plus que triplé en 5 ans.

Le conseil a ainsi déclaré que M. Winterkorn était « le meilleur président du directoire possible pour Volkswagen ».

M. Piëch n’aurait signé la déclaration apportant le soutien total du conseil de surveillance que le lendemain de la réunion du comité de pilotage.

Malgré ce revers infligé à son président, le conseil de surveillance a affirmé qu’il n’y avait pas de raison pour exiger le départ de M. Piëch, mettant ainsi fin aux rumeurs concernant son éventuel départ.

Par ailleurs, le groupe Volkswagen a signalé que M. Winterkorn serait absent du Salon de Shanghai, en raison d’une grippe, excluant ainsi un lien avec cette crise de gouvernance. Il sera remplacé à Shanghai par Jochem Heizmann, responsable des activités de Volkswagen en Chine. (AFP 17/4/15, AUTOMOBILWOCHE, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 19/4/15, AUTOMOTIVE NEWS, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL 19 ET 20/4/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.