Fermer
Corée du Sud

M. Thammer fuit la Corée du Sud

Le #Audi - #Enquête - #Justice - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président d’Audi Volkswagen Korea, Johannes Thammer, a refusé de subir un procès dans le pays en lien avec le scandale des moteurs truqués et a pour cela quitté la Corée du Sud pour l’Allemagne, et a déclaré qu’il ne prévoyait pas de revenir un jour en Corée.

M. Thammer est considéré, dans l’enquête menée en Corée du Sud sur le scandale des moteurs truqués, comme l’un des principaux responsables dans cette affaire.

Il aurait dû être entendu au tribunal de Seoul mercredi dernier. Il a récemment été inculpé, pour son implication supposée dans l’importation, entre 2008 et 2015 en Corée du Sud, de 120 000 véhicules (de 15 modèles différents) dont les émissions auraient été manipulées.

M. Thammer justifie sa décision de ne pas revenir en Corée du Sud par des « problèmes de santé ». Le dirigeant était parti en Allemagne pour un voyage d’affaire le 5 juin et aurait dû revenir en Corée 4 jours plus tard.

Même en cas d’une coopération étroite avec les autorités allemandes, il est peu probable que M. Thammer soit extradé vers la Corée pour un procès. (KOREA TIMES 20/7/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.