Fermer
Allemagne

M. Stadler bénéficie du soutien du conseil de surveillance d’Audi

Le #Audi - #Conseil de surveillance - #Gouvernance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Rupert Stadler, patron d’Audi, bénéficie du soutien du conseil de surveillance de la marque aux anneaux, qui a déclaré que les accusations lancées contre le dirigeant par Ulrich Weiss, l’un des 4 ingénieurs licenciés dans le cadre de l’affaire des moteurs truqués (cf. revue de presse du 21/2/17), étaient infondées.

Le conseil de surveillance d’Audi a demandé au cabinet d’avocats Gleiss Lutz d’examiner les accusations contre M. Stadler. Suite à cet examen, le cabinet d’avocats est arrivé à la conclusion que ces accusations étaient erronées.

En outre, Audi a rappelé que M. Stadler avait témoigné aux Etats-Unis dans le cadre de l’enquête menée par le cabinet Jones Day, et n’avait alors été accusé d’aucune faute. (SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 23/2/17, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/2/17)

Par ailleurs, Herbert Diess, patron de la marque Volkswagen, a de son côté obtenu le soutien des familles Porsche et Piëch, propriétaires du groupe allemand. Ces deux familles, qui disposent d’une participation majoritaire dans Volkswagen, soutiennent M. Diess malgré les actuels conflits avec les représentants salariaux concernant le pacte d’avenir visant à redresser la marque VW. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 24/2/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.