Fermer
Allemagne

M. Sedran (VW) : les lancements de voitures autonomes seront limités par les coûts et le déploiement à l’échelle mondiale n’arrivera pas

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coûts - #Niveau 5 - #Prévisions - #Salon de Genève - #Voiture autonome - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’occasion du Salon de Genève, le président de Volkswagen Utilitaires, Thomas Sedran, s’est exprimé sur les véhicules autonomes.

Il estime tout d’abord que la technologie mettra au moins cinq ans pour être perfectionnée. En revanche, il considère que le coût et la complexité de la technologie nuiront au modèle économique.

Ainsi, M. Sedran estime que les lancements de véhicules autonomes seront limités par les coûts, notamment pour équiper les véhicules de technologies de pointe, comme les systèmes de radar et lidar, mais aussi les ordinateurs embarqués et les technologies de cartographie.

Dans ses fonctions, M. Sedran est notamment chargé d’évaluer la stratégie de Volkswagen dans le domaine de la conduite autonome pour les véhicules utilitaires. En effet, des fourgons autonomes pourraient avoir un intérêt économique pour les livraisons (notamment pour les derniers kilomètres).

M. Sedran a ajouté qu’il était convaincu que le Niveau 5 de l’automatisation des véhicules (aucun besoin d’un conducteur) ne pourra pas être atteint à l’échelle mondiale.

Il faudrait en effet pour cela des infrastructures mobiles de dernière génération partout dans le monde, ainsi que des cartes numériques à haute définition mise à jour en temps réel. Il faudrait également une signalétique quasi-parfaite sur l’ensemble des routes du monde.

Or, cette situation n’existe que dans quelques villes. De plus, même avec des infrastructures appropriées, la météo pourrait imposer au conducteur de reprendre le contrôle.

Source : AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (5/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.