Fermer
Allemagne

M. Schot présente la stratégie « Konsequent Audi »

Analyse de presse de 14H00 - Le #Audi - #Capacités de production - #Développement - #Electromobilité - #Réduction des coûts - #Stratégie - #Usines
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bram Schot, président d’Audi depuis le début de l’année (suite au départ de son prédécesseur Rupert Stadler, impliqué dans l’affaire des moteurs truqués), a présenté la stratégie de redressement « Konsequent Audi ». Celle-ci vise à réaliser environ 15 milliards d’euros d’économies dans les années à venir.

Selon M. Schot la stratégie « Konsequent Audi » met le « Nous » en avant. « La stratégie « Konsequent Audi » n’est pas une stratégie de la direction, mais plutôt une stratégie de l’ensemble de l’entreprise », a en effet expliqué le dirigeant.

Avec cette stratégie, Audi veut davantage répondre aux attentes des clients et s’orienter vers l’électromobilité.

Concernant les mesures d’économies attendues, les usines d’Ingolstadt et de Neckarsulm seront les plus affectées.

Néanmoins, « nous avons des propositions claires pour garantir les emplois à Ingolstadt et Neckarsulm et nous sommes dans une logique d’échange constructif avec les représentants des salariés. Il est toutefois trop tôt pour en parler dans les détails », a expliqué M. Schot.

Les sites d’Ingolstadt et Neckarsulm sont au centre du viseur car ils ne sont pas utilisés à pleines capacités.

Par exemple, Neckarsulm dispose de capacités de production de 300 000 véhicules par an et n’a produit en 2015 et 2016 que 272 000 et 261 000 unités. En outre, en 2017 et 2018, la production est même passée sous la barre des 200 000 unités. Cela s’explique par le fait que l’usine de Neckarsulm ne produit aucun véhicule de loisir, alors qu’Audi a dopé la production de ce type de modèle.

A Ingolstadt, Audi envisagerait de supprimer l’équipe de nuit. Cette décision serait nécessaire pour atteindre l’objectif de 15 milliards d’euros d’économies d’ici à 2022.

Ces économies permettront de financer la transformation d’Audi (avec davantage de véhicules électriques et de services de mobilité). Audi compte par exemple lancer 5 modèles 100 % électriques d’ici à 2021. Concernant les sites d’Ingolstadt et de Neckarsulm, l’une des deux usines, voire les deux, pourraient être adaptées pour accueillir la production de véhicules électrifiés.

Pour réduire ses coûts, Audi compte également simplifier son offre de modèles en supprimant certaines versions (le nombre de motorisations proposées a notamment déjà été réduit de 27 % et devrait à terme être réduit de 35 à 40 %).

Source : FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, AUTOMOBILWOCHE (22/10/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.