Fermer
France

M. Picat évoque les objectifs de Peugeot dans la zone Afrique Moyen-Orient

Le #Marché - #Peugeot
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé à AUTO INFOS (avril 2016), le directeur général de Peugeot Maxime Picat indique que cette année, la marque va lancer cinq véhicules de loisir, dont le nouveau 2008. « Une bonne couverture par pays doit nous permettre de proposer trois à quatre SUV différents », souligne-t-il. Dans la répartition des ventes de Peugeot, « il y a encore trop d’Europe, même si nous sommes satisfaits que 25 % de nos ventes soient réalisées en Chine. Ce n’est donc pas assez équilibré », indique M. Picat. « Il est temps que l’on se développe en Afrique, au Moyen-Orient et en Iran. Tout en espérant un redémarrage en Russie et en Amérique latine », ajoute-t-il.

M. Picat explique que la signature d’un accord avec Iran Khodro est « une des pierres » que le groupe met en place pour étoffer sa présence dans la région ». Concrètement, nous avons toujours 30 % du marché iranien, sauf qu’aujourd’hui nous n’avons plus de flux de pièces ou de royalties avec ce pays. Grâce aux accords que l’on vient de signer, nous allons pouvoir de nouveau compter ces voitures dans nos ventes mondiales, comme c’était le cas auparavant. Mais le véritable objectif est d’amener des modèles Peugeot modernes aux Iraniens. Comme en Amérique latine, nous allons industrialiser les petites voitures et importer les modèles de haut de gamme qui se vendent en quantité plus limitée. Potentiellement, le marché iranien représentera deux millions de véhicules en 2020 », déclare-t-il.

Le dirigeant ajoute que l’Iran et « tous les pays limitrophes qui font du commerce avec lui » sont importants pour Peugeot. « Cette région Afrique Moyen-Orient est prioritaire pour nous. Il faut y faire de la dentelle et réfléchir au cas par cas. C’est également une région où Peugeot a une vraie légitimité. Nous ne partons pas de zéro comme nous pouvons le faire en Inde, par exemple », souligne-t-il.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.