Fermer
Allemagne

M. Osterloh (VW) reconnaît que les commandes sont impactées par le scandale

Le #Commande - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Bernd Osterloh, président du comité d’entreprise de Volkswagen, reconnaît que les commandes de voitures neuves ont été impactées par le scandale des émissions de CO2 sous-estimées.

Les manipulations des émissions de CO2 sont le deuxième volet du scandale Volkswagen (après les manipulations des émissions de NOx sur les véhicules diesel dotés de moteurs de 1,2 l, 1,6 l et 2,0 l, et avant les manipulations sur les moteurs diesel de 3,0 l). Elles concernent quelque 800 000 voitures (diesel et à essence) en Europe.

M. Osterloh estiment que ces manipulations en particulier, étant donné qu’elles impactent directement la consommation, ont déclenché – auprès des clients – une crise de confiance dans les produits du groupe Volkswagen.

Si cette baisse dans les commandes se poursuit, M. Osterloh craint que des emplois soient menacés. (REUTERS 27/11/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.