Fermer
Allemagne

M. Osterloh (VW) exige une garantie de l’emploi jusqu’en 2028

Analyse de presse de 14H00 - Le #Comité d'Entreprise - #Conflit - #Conseil de surveillance - #Emploi - #Garantie - #Suppressions d'emplois - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le président du comité d’entreprise du groupe Volkswagen, Bernd Osterloh, exige de la direction du groupe allemand une garantie de l’emploi jusqu’en 2028, en contrepartie du « pacte d’avenir » à l’horizon 2025, qui prévoit notamment un plus grand recours au numérique et une amélioration du bénéfice opérationnel de 5,9 milliards d’euros par an.

Cette demande de M. Osterloh intervient après des rapports de la presse allemande indiquant que Volkswagen pourrait supprimer jusqu’à 7 000 emplois supplémentaires, en plus des 30 000 déjà prévus par le pacte d’avenir.

Selon le président du groupe Volkswagen, Herbert Diess, le passage au numérique aura le plus de conséquences sur l’emploi. Le dirigeant a d’ailleurs confirmé que des emplois seraient supprimés. M. Diess a indiqué que le groupe devait devenir plus rentable (avec la vente de ses voitures) pour pouvoir investir dans l’avenir.

Ces déclarations ont initié un conflit entre MM. Diess et Osterloh. Le conseil de surveillance a décidé de trancher en organisant une rencontre extraordinaire ce vendredi 22 mars.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, SPIEGEL (20/3/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.