Fermer
France

M. Narbeburu évoque les projets du Groupe PSA dans les VUL

Analyse de presse de 14H00 - Le #Groupe PSA - #Philippe Narbeburu - #Véhicules utilitaires légers
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Philippe Narbeburu, directeur de la business unit VUL du Groupe PSA, explique que le « business » des véhicules utilitaires légers fait partie des piliers du plan Push to Pass. « Un pilier qui s’est remarquablement consolidé puisque nous avons terminé l’année 2018 en tant que leaders européens avec 25 % de part de marché. Nous avons maintenant pour ambition de passer la barre des 30 % le plus vite possible. L’idée est ensuite d’exporter notre expertise, qui tourne autour de produits efficients, d’un savoir-faire commercial, marketing et après-vente, ainsi que d’une réelle connaissance de nos clients. Cela veut dire aller hors d’Europe avec l’ambition de doubler nos volumes internationaux », déclare-t-il. « Nous avons prévu une offensive sur plusieurs régions. Je prends l’exemple de l’Amérique latine, où nous produisons localement en Argentine et en Uruguay des petites fourgonnettes et des medium vans. Nous importons en revanche les grands fourgons depuis l’usine de Sevel Sud, en Italie. De fait, tous les vans européens sont disponibles. […] Nous avons clairement mis les utilitaires tout en haut de la pile en termes de priorité. C’est le cas en Amérique latine, mais également en Afrique, au Moyen-Orient et en Eurasie », ajoute-t-il.

M. Narbeburu explique par ailleurs que les VUL sont la priorité du Groupe PSA en matière de véhicules à hydrogène. « Nous avons d’ailleurs déjà signé des contrats avec des clients français, anglais et allemands pour mettre à disposition des K0 (Citroën Jumpy et Peugeot Expert, NDLR) en 2021, peut-être même avant. Nous avons des spécialistes de cette technologie dans notre centre de recherche de Rüsselsheim. De la même manière que nous serons capables d’électrifier assez facilement ces modèles, nous pourrons les proposer en versions fuel cell avec des réservoirs d’hydrogène logés à la place des batteries », détaille-t-il. En matière d’électrification des VUL, « nous allons tout électrifier ! Nous allons commencer par nos fourgons intermédiaires Jumpy, Expert et Vivaro en 2020. Nous enchaînerons dans la foulée avec le trio Berlingo, Partner, Combo. En ce qui concerne nos grands fourgons Jumper, Boxer et Movano, nous allons procéder en deux étapes. La génération actuelle va être électrifiée via un transformateur afin de répondre le plus rapidement possible à la demande. La prochaine génération sera en revanche électrifiée directement en usine », ajoute-t-il.

Source : JOURNALAUTO.COM (10/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.