Fermer
Allemagne

M. Müller (VW) annonce des temps difficiles à ses salariés

Le #Finance - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Matthias Müller, le nouveau président de Volkswagen, a annoncé des temps difficiles à 20 000 de ses salariés réunis à Wolfsburg.

Il a indiqué que le scandale des moteurs truqués coûterait très cher au groupe et pourrait avoir des effets sur l’emploi. « Les charges seront importantes, potentiellement très importantes », a admis le dirigeant. « Tout cela ne se fera pas sans douleur », a-t-il déclaré.

M. Müller a reconnu que les provisions prévues de 6,5 milliards d’euros seront insuffisantes pour faire face à la crise, le coût des rappels restant encore difficile à estimer et les demandes d’indemnisation risquant d’être nombreuses. Aux Etats-Unis notamment, Volkswagen risque des pénalités maximales de 18 milliards de dollars.

Le dirigeant s’est néanmoins engagé à minimiser les conséquences sur les effectifs. « Nous allons nous battre pour qu’elles soient aussi limitées que possible, pour maintenir l’emploi dans le groupe », a-t-il précisé.

« Nous pouvons et nous allons surmonter cette crise », a néanmoins promis M. Müller. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG, ZEIT 6/10/15, ECHOS, HANDELSBLATT 7/10/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.