Fermer
Allemagne

M. Müller a présenté le nouveau plan de développement du groupe Volkswagen

Le #Mobilité - #Objectif - #Stratégie - #Véhicule électrique - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Matthias Müller, président de Volkswagen, a présenté le nouveau plan de développement du groupe allemand. Baptisé « Together Strategy 2025 » (ou Stratégie 2025), ce plan remplace le programme « Stratégie 2018 », qui avait été initié par l’ancien président Martin Winterkorn.

Le plan « Stratégie 2025 » met notamment l’accent sur l’électromobilité. Le groupe Volkswagen veut ainsi commercialiser plus de 30 véhicules 100 % électriques d’ici à 2025, soit 2 à 3 millions d’unités par an (jusqu’à 25 % de ses ventes totales).

De plus, Volkswagen veut devenir un « fournisseur de mobilité » et compte réaliser un chiffre d’affaires « en milliards d’euros » dans les nouveaux services de mobilité d’ici à 2025. Cette volonté s’est récemment traduite par un investissement de 300 millions de dollars dans Gett, un concurrent d’Uber (cf. revue de presse du 25/5/16).

Selon M. Müller, ce nouveau plan de développement est le « coup d’envoi du processus de transformation le plus important de l’histoire de Volkswagen ».

Le dirigeant a également déclaré que « la taille n’ [était] pas un objectif en soi », signalant ainsi que le groupe n’allait plus se concentrer uniquement sur la croissance de ses ventes et sur l’objectif d’être le premier groupe automobile mondial en termes de ventes (contrairement à la politique que menait M. Winterkorn).

En revanche, Volkswagen veut améliorer sa rentabilité et vise à terme une marge opérationnelle de 7 à 8 % (contre 6 % actuellement). Cela représente quelque 8 milliards d’euros de bénéfice opérationnel ou d’économies supplémentaires par an.

Pour réduire ses coûts, le groupe va notamment mutualiser les 26 usines de composants de ses différentes marques (cf. revue de presse du 15/6/16). Volkswagen va également regrouper ses marques de camions et de bus (MAN, Scania et Volkswagen-Nfz) dans un seul pôle baptisé Volkswagen Trucks & Bus.

Une réduction du nombre de modèles ou une simplification de son système de plateformes communes est également évoquée.

De nombreuses mesures ne seront dévoilées que « dans les prochains mois », a précisé M. Müller, qui a évoqué une possible « optimisation de portefeuille ». Certains journaux allemands évoquent déjà de possibles cessions.

Ainsi, « Volkswagen modifiera le positionnement des marques du groupe et optimisera son catalogue de véhicules et de motorisations pour se recentrer sur les segments les plus attractifs et les plus dynamiques du marché », précise un communiqué.

De fait, le groupe veut notamment proposer des véhicules « d’entrée de gamme à prix attractif » et a annoncé être en discussions très avancées avec des « acteurs régionaux » en Asie.

Ces véhicules à bas coût seront notamment introduits en Chine afin d’y maintenir la part de marché du groupe malgré une concurrence accrue.

Par ailleurs, afin d’être à la pointe dans le domaine de la mobilité autonome, le constructeur va embaucher près d’un millier de concepteurs de logiciels.

Enfin, M. Müller a rappelé que le groupe Volkswagen avait nommé Thomas Sedran au poste de directeur de la stratégie (cf. revue de presse du 27/10/15) et Johann Jungwirth au poste de responsable des activités numériques. (AFP, BLOOMBERG, AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS CHINA, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 16/6/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.