Fermer
Allemagne

M. Lohscheller (Opel) se félicite du succès du plan de redressement PACE!

Analyse de presse de 14H00 - Le #Groupe PSA - #Opel - #Pace - #Redressement - #Réduction des coûts
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Michael Lohscheller, patron de la marque Opel, se félicite du succès du plan de redressement PACE! et explique que ce plan a permis de dégagé un bénéfice opérationnel de 502 millions d’euros au premier semestre.

Le dirigeant estime que la marque a déjà « effectué 35 % à 40 % du chemin » vers le redressement et explique que la rapidité du succès du plan PACE! par l’appartenance d’Opel au Groupe PSA.

En outre, au premier semestre, Opel a réussi à réduire ses coûts de 28 %, notamment en réduisant la surface de ses usines (ce qui réduit les circuits logistiques et augmente donc l’efficacité) et en réduisant la complexité des véhicules (par exemple, le nombre de volants proposés sur l’Insignia – jusqu’à 20 différents – a été divisé par deux). Cette simplification a notamment été inspirée par PSA.

En outre, la réduction des effectifs (via des départs volontaires) a contribué à la baisse des coûts. Opel veut atteindre un ration de la masse salariale par rapport au chiffre d’affaires d’environ 10 % (contre 15,3 % au début du plan PACE!).

Par ailleurs, interrogé sur la part de marché en baisse d’Opel en Europe, M. Lohscheller a expliqué qu’ « Opel ne cherche plus à gagner à tout prix des parts de marché ». En effet, même si la pénétration d’Opel en Europe a diminué, la marque a nettement augmenté ses revenus par véhicules. En  Allemagne, les clients dépenses en moyenne 1 400 euros de plus par voiture.

Source : LES ECHOS (13/11/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.