Fermer
Allemagne

M. Gabriel ne veut pas que l’affaire VW ait des conséquences néfastes sur l’emploi

Le #Emploi - #Gouvernement - #IG Metall - #industrie équipementière - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Sigmar Gabriel, le Minister allemand de l’Economie, ne veut pas que le scandale Volkswagen ait des conséquences néfastes sur l’emploi. Il appelle donc à une stabilisation rapide de la situation, non pour les dirigeants mais pour les quelque 600 000 salariés de Volkswagen dans le monde.

M. Gabriel a ajouté que Volkswagen se devait de fournir des explications sans détour ni dissimulation, mais aussi de collaborer avec les Etats-Unis et de faire face aux différentes procédures pénales qui sont lancées contre le groupe.

En parallèle, le directeur du syndicat IG Metall Jörg Hofmann a déclaré qu’il craignait que le scandale Volkswagen n’affecte les emplois dans la filière équipementière, en particulier chez les équipementiers qui fournissent des pièces de moteurs diesel. En Allemagne, plus de 15 000 emplois dépendraient indirectement de la production de ce type de motorisation. (AUTOMOBILWOCHE 29/9/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.