Fermer
International

M. Farley (Ford) estime que le Royaume-Uni a besoin d’accords post-Brexit

Le #Accord - #Ford - #Libre-échange
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

M. Farley (Ford) estime que le Royaume-Uni a besoin de nouer des accords commerciaux post-Brexit non seulement avec l’Union Européenne, mais aussi avec des pays tels que la Turquie et l’Afrique du Sud.

Il a donc souligné l’ampleur de la tâche qui attend la Premier Ministre britannique Theresa May. Il pense de ce fait que finaliser le Brexit d’ici à mars 2019 pourrait s’avérer difficile.

Ford est le premier constructeur au Royaume-Uni et il a indiqué que toute restriction commerciale liée au départ du pays de l’Union Européenne aurait des conséquences en termes de coûts, ce qui pourrait mettre en danger la production d’automobiles britannique.

Or, Ford exporte des moteurs produits au Royaume-Uni en Turquie (où il assemble le fourgon Transit). En outre, tous les pick-ups Ranger qu’il vend en Afrique du Sud sont exportés depuis le Royaume-Uni.

Des accords commerciaux avec ces pays sont donc essentiels. Les échanges commerciaux du Royaume-Uni avec la Turquie et l’Afrique étaient jusqu’à présent facilités du fait d’accords passés avec l’Union Européenne. (REUTERS 10/5/17)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.