Fermer
Allemagne

M. Blessing estime que les usines de composants du groupe VW doivent se réformer

Le #Usine - #Volkswagen
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Karlheinz Blessing, directeur des ressources humaines du groupe Volkswagen, estime que les usines de composants du constructeur doivent se réformer, afin de se préparer à la transition vers l’électromobilité.

En effet, le groupe Volkswagen se fixe pour objectif de réaliser 25 % de ses ventes sur le segment des véhicules électriques d’ici 10 ans. Ses usines de composants doivent donc pouvoir produire des moteurs et transmissions électriques.

Or, les usines de composants telles que celles de Kassel (transmissions) et Salzgitter (moteurs) sont pour l’instant adaptées à la production de composants pour moteurs à combustion. Cela représente donc d’importantes modifications à venir.

A l’occasion de cette transition, M. Blessing souhaite que le groupe Volkswagen maintienne tous les sites déjà existants et conserve autant d’emplois que possible. (AUTOMOBILWOCHE 13/9/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.