Fermer
Europe

L’UE échoue à s’accorder sur les normes d’émission de CO2 des voitures pour la décennie à venir

Analyse de presse de 14H00 - Le #CO2 - #consei - #Emissions - #Union Européenne
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Alors que la conférence climatique de Katowice (COP24) bat son plein, l’Union européenne a échoué le 11 décembre à s’accorder sur les normes d’émission de CO2 de ses voitures pour la décennie à venir. Le Parlement européen veut réduire les émissions de CO2 des voitures et camionnettes neuves de 40 % entre 2020 et 2030, et encourager l’industrie européenne à opérer une mue rapide vers l’électrification des véhicules neufs. Mais le Conseil, sous la présidence de l’Autriche, considère l’objectif comme trop ambitieux. Il défend une réduction d’émissions de 35 % pour les voitures et de 30 % pour les camionnettes.

La dernière offre du Conseil était même 37 %, mais assortie d’importantes flexibilités pour encourager la vente de véhicules hybrides. « Les Autrichiens ont proposé un piètre accord, qui aurait coupé les ambitions de la loi de près de moitié en introduisant une série d’échappatoires flagrantes », estime Julia Poliscanova, clean vehicle manager chez Transport & Environment. D’après les calculs de cette ONG, la position défendue par la présidence autrichienne du Conseil équivaut à une réduction de 24 % des émissions sur la décennie : « – 37 % d’émissions en laboratoire, moins l’écart avec les émissions en conditions réelles, notamment », résume Mme Poliscanova.

Le blocage devrait avoir pour effet de reporter les négociations au début de l’année prochaine, dans l’espoir de faire adopter les nouvelles règles avant la fin de la législature.

Source : L’ECHO, REUTERS (11/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.