Fermer
Europe

Luca Napolitano, directeur des marques Fiat et Abarth pour la zone EMEA, livre sa vision du marché européen

Analyse de presse de 14H00 - Le #Abarth - #FCA - #Marché - #Prévisions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

A l’heure du lancement de la 500X Sport, le directeur des marques Fiat et Abarth pour la zone EMEA, Luca Napolitano, a livré sa vision du marché européen.

« La 500X est notre produit de conquête par excellence, dans la gamme Fiat. Avec cette nouvelle version Sport, nous élargissons encore notre cible potentielle. Les berlines compactes de moins de 150 chevaux représentent 500 000 immatriculations de véhicules neufs par an en Europe. C’est donc une opportunité que nous devons saisir, en utilisant de surcroît la dimension crossover que nous offre la 500X et qui fait d’elle un succès, non seulement en Italie mais à travers le continent », a déclaré M. Napolitano.

Interrogé sur le marché automobile au premier semestre, M. Napolitano souligne que la situation est « très difficile ». « Le recul de 3 % des ventes par rapport à l’année dernière en est une preuve évidente. Encore une fois, nous nous concentrons sur le marché privé et sur les attentes des clients. Ainsi, nous parvenons à accroître nos ventes sur la clientèle des particuliers en Italie, mais aussi en Allemagne et au Royaume-Uni par exemple », a-t-il ajouté.

M. Napolitano a par ailleurs rappelé que les immatriculations de Fiat avaient perdu 9,5 % au premier semestre en Europe, et que la part de marché de la marque était passée à 4,5 % sur la période, contre 4,9 % un an plus tôt. « Raison pour laquelle nous nous concentrons sur le canal des ventes à particuliers, qui servira d’outil de mesure de notre performance. En 2019, nous visons une stabilité des volumes et donc une stabilité de la part de marché », a toutefois annoncé M. Napolitano.

S’agissant de l »électrique, « nous nous sommes dotés d’un centre d’excellence à Turin où 260 personnes travaillent sur l’électrification des véhicules pour le compte de FCA. Nous avons également annoncé que la production de la nouvelle 500 électrique a débuté. Le groupe va s’investir de manière durable sur ce marché », explique M. Napolitano.

Par ailleurs, Fiat a deux défis à relever dans les temps à venir : « la mobilité urbaine et les changements de paradigmes au sein des familles. Savoir vendre des véhicules à des familles qui ont besoin de se déplacer est une problématique à laquelle l’industrie doit apporter des réponses concrètes. Je suis convaincu qu’un sondage placerait Fiat parmi les marques automobiles les plus matures sur les sujets de nouvelles mobilités, car Fiat est reconnu depuis toujours comme un constructeur de voitures pour les familles », conclut M. Napolitano.

Source : JOURNAL AUTOMOBILE (7/10/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.