Fermer
France

Luca de Meo sera directeur général de Renault à compter du 1er juillet

Analyse de presse de 14H00 - Le #Luca de Meo - #Nomination - #Renault
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Renault vient de recruter l’ancien patron de Seat Luca de Meo comme directeur général. Le conseil d’administration réuni le 28 janvier au siège du groupe à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) a décidé de confier la direction opérationnelle de Renault à cet Italien de 52 ans, à compter du 1er juillet. Lié au groupe Volkswagen par une clause de non-concurrence, M. De Meo n’est pas en mesure de prendre ses fonctions plus tôt. La directrice financière Clotilde Delbos, qui assure la direction générale par intérim depuis le mois d’octobre, a par ailleurs été nommée directrice générale adjointe, également à compter du 1er juillet.

« Je me réjouis de cette nouvelle gouvernance, qui marque une étape décisive pour le groupe et l’Alliance. M. Luca de Meo est un grand stratège et visionnaire d’un monde automobile en pleine mutation », a déclaré le président de Renault Jean-Dominique Senard. « Son expertise, mais aussi sa passion pour l’automobile font de lui un véritable atout pour le groupe », a-t-il ajouté.

« Je me réjouis de la décision du conseil d’administration de Renault d’avoir nommé Luca de Meo », a de son côté réagi le patron de Nissan, Makoto Uchida, cité dans un communiqué. « Nous sommes tous impatients de travailler en étroite collaboration avec lui et nos partenaires de l’Alliance dans nos efforts pour soutenir mutuellement une croissance durable », a-t-il souligné. Nissan dit « considérer l’Alliance comme essentielle à la reprise de ses performances ».

Luca de Meo, expert en marketing qui a fait toute sa carrière dans l’automobile, a redressé Seat, dont il avait pris la direction en 2015 après avoir piloté les ventes d’Audi. La marque espagnole, moribonde il y a quatre ans, a battu l’an dernier un record historique de ventes.

Une réunion des dirigeants de l’Alliance est prévue le 30 janvier au siège de Nissan, à Yokohama. Des décisions sont attendues sur des projets concrets comme le développement de véhicules en commun.

« La nomination de Luca de Meo est une excellente nouvelle », a pour sa part réagi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire. « Avec cette nomination et celle d’une nouvelle équipe dirigeante chez Nissan en fin d’année dernière, ainsi que l’annonce prochaine de nouveaux projets industriels entre Renault, Nissan et Mitsubishi, l’Alliance est désormais relancée dans une logique conquérante », a-t-il estimé.

Source : AFP (28/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.