Fermer
Chine

Lotus prévoit de produire son premier véhicule de loisir en Chine

Le #Lotus - #Véhicule de loisir
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lotus prévoit de produire son premier véhicule de loisir en Chine et de l’exporter vers l’Europe, vers les marchés asiatiques (hors Chine) et éventuellement vers les Etats-Unis. Le futur modèle devrait être lancé en 2019 et la commercialisation sur le marché américain n’est pas encore certaine.

Avec ce véhicule de loisir, Lotus veut notamment concurrencer le Porsche Macan.

Un premier prototype sera construit dans les 12 prochains mois. Avec ce prototype, la coentreprise entre Proton (propriétaire de Lotus) et le Chinois Goldstar Heavy Industrial (fondée le 17 avril) pourra obtenir une licence pour produire des voitures en Chine.

Le futur véhicule de loisir de Lotus devrait être produit dans la province chinoise de Fujian. Son châssis sera fabriqué en aluminium et en acier, afin d’atteindre un poids total de 1500 à 1 600 kg, soit 100 à 200 kg de moins que le Porsche Macan ou l’Audi Q5.

En outre, le modèle sera probablement proposé en version hybride.

Jean-Marc Gales, président de Lotus, compte vendre plus de 5 000 exemplaires de ce futur véhicule de loisir, ce qui permettra au constructeur de réaliser son objectif de vendre 10 000 véhicules par an d’ici à 2020. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 29/4/15, AUTOMOTIVE NEWS CHINA 30/4/15)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.