Fermer
Allemagne

L’organisation BUND craint jusqu’à 360 000 pertes d’emplois dans l’industrie automobile allemande

Analyse de presse de 14H00 - Le #BUND - #Electromobilité - #Emplois - #Etude
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Selon une étude réalisée à la demande l’organisation allemande de défense de l’environnement BUND, jusqu’à 360 000 emplois de l’industrie automobile allemande seraient menacés au cours des dix prochaines années, en raison du virage électrique.

En effet, les voitures électriques sont plus simples à produire et nécessitent moins de pièces et composants, ce qui va impacter les emplois.

Les prévisions de l’organisation BUND sont les plus pessimistes publiées jusqu’à présent. En effet, l’institut Fraunhofer table de son côté sur la suppression de 125 000 postes au maximum d’ici à 2030.

Dans le détail, l’étude commandée par BUND table sur la suppression de 150 000 emplois (sur les quelque 800 000 postes liés à l’industrie automobile en Allemagne) sur la période entre 2020 et 2030, uniquement grâce à des mesures d’amélioration de la productivité.

160 000 emplois supplémentaires seraient supprimés en raison de la simplification des processus de production liés à l’essor des véhicules électriques.

Enfin, 50 000 emplois pourraient être supprimés du fait du développement de la mobilité partagée et des transports en commun.

Source : SPIEGEL (1/11/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.