Fermer
Etats-Unis

Lordstown Motors (pick-ups électriques) cherche à obtenir un prêt du ministère américain de l’Energie

Analyse de presse de 14H00 - Le #Lordstown Motors - #Pick-ups électriques - #Prêt
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La start-up Lordstown Motors cherche à obtenir un prêt de 200 millions de dollars du ministère américain de l’énergie pour réaménager l’ancienne usine de General Motors de Lordstown, dans l’Etat de l’Ohio, où elle espère débuter la fabrication de pick-ups électriques cette année.

Le président de Lordstown Motors, Steve Burns, a rencontré cette semaine le ministre de l’Energie Dan Brouillette et des représentants du Bureau du programme de prêts du ministère. « Nous pensons mériter l’aide du gouvernement », a déclaré M. Burns. Il a souligné que son entreprise ne faisait pas l’aumône et qu’elle était viable, mais qu’un prêt lui permettrait de créer plus d’emplois plus vite.

Lordstown Motors espère présenter son véhicule électrique au salon de Detroit en juin, embaucher environ 400 ouvriers en septembre et lancer la production en novembre ou décembre, a indiqué le dirigeant. Il a ajouté que l’entreprise cherchait à lever des fonds supplémentaires et a fait état de pourparlers avancés avec un grand investisseur stratégique.

General Motors avait son intention de fermer l’usine de Lordstown en novembre 2018. Lordstown Motors, dont 10 % du capital est détenu par Workhorse Group, a racheté le site pour 20 millions de dollars. Le constructeur lui a accordé un prêt de 40 millions de dollars qu’il espère rembourser dans quelques semaines.

La start-up Rivian, qui est soutenue par Amazon et Ford, prévoit de mettre un pick-up électrique en fabrication à la fin de cette année. General Motors et Tesla prévoient également de lancer la production de pick-ups électriques fin 2021.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (28/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.