Fermer
Russie

L’oligarque russe Oleg Deripaska prêt à renoncer au contrôle de GAZ

Analyse de presse de 14H00 - Le #GAZ - #Sanctions
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’oligarque russe Oleg Deripaska, visé par des sanctions américaines, s’est dit prêt à renoncer au contrôle du constructeur automobile GAZ afin d’obtenir la levée des sanctions contre le groupe, dont la survie est selon lui menacée.

« Comme cela a été le cas pour En+ et Rusal, j’ai déjà proposé aux Etats-Unis de réduire ma participation dans GAZ », a déclaré Oleg Deripaska.

Le Trésor américain a supprimé en janvier les sanctions contre Rusal et deux autres sociétés contrôlées par le milliardaire russe, après la décision de ce dernier de réduire ses participations à leur capital.

Mais s’agissant de GAZ, « il n’y a pas de négociations. C’est le problème », a-t-il précisé, affirmant que les autorités américaines « ne donnent aucun signe de ce qu’ils veulent ».

Si les sanctions – qui doivent entrer en vigueur début juillet- ne sont pas levées, il estime que GAZ n’a « aucune chance de survie ». Le groupe emploie 40 000 personnes dans 13 sites en Russie et deux sites d’assemblages en Turquie et au Kazakhstan.

Premier producteur russe de véhicules utilitaires, GAZ a par ailleurs des contrats de licence avec Volkswagen, Mercedes et Daimler, ce dernier ayant néanmoins interrompu sa production sur le site en décembre en raison des sanctions.

Source : AFP (16/4/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.