Fermer
France

L’Italien OMA seul en lice pour la reprise de l’emboutisseur Steva

Analyse de presse de 14H00 - Le #OMA - #Redressement - #Steva
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Italien OMA est le seul en lice pour la reprise de Steva, a-t-on appris auprès d’un représentant des 110 salariés de l’usine implantée en Haute-Vienne, à la sortie d’une audience au tribunal de commerce de Lyon. Steva, implanté à Bessines-sur-Gartempe (Haute-Vienne) et spécialisé dans l’emboutissage, l’assemblage et la soudure à destination de l’industrie, est en redressement judiciaire depuis avril. En octobre, le tribunal de commerce de Lyon a prolongé pour six mois la période d’observation.

Dans sa dernière offre de reprise, OMA se serait engagé à préserver 83 emplois, contre 68 précédemment. Bowden et le groupe espagnol Rubi IPM ne seraient en revanche plus intéressés. Une prochaine audience doit se tenir le 14 mars avant la date butoir du 4 avril.

Steva appartenait jusqu’en 2014 au même groupe (Altia) que l’ex-équipementier GM&S Industry – aujourd’hui La Souterraine Industrie, LSI – repris en septembre 2017 dans la Creuse au terme d’un conflit social dur, avec la perte de 156 emplois sur 276.

Source : AFP (22/1/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.