Fermer
Italie

L’Italie va proposer des aides à l’achat pour les véhicules à faibles émissions et surtaxer les véhicules à grosse cylindrée

Analyse de presse de 14H00 - Le #Aides - #CO2 - #Emissions - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Italie va proposer des aides à l’achat pour les voitures à faibles émissions (jusqu’à 6 000 euros) et surtaxer les gros véhicules émettant davantage de CO2. Une surcharge fiscale de 1 100 euros devrait être ainsi appliquée aux voitures neuves essence et diesel émettant entre 161 et 175 grammes de CO2/km ; cette surtaxe porterait sur 1 600 euros pour les véhicules émettant entre 176 et 200 g de CO2/km et sur 2 000 euros pour la tranche 201 à 250 g de CO2/km.

Ces propositions font partie du projet de budget 2019, validé par la chambre haute du Parlement italien. Elles devraient entrer en vigueur le 1er mars 2019, après adoption par la chambre basse, et appliquées jusqu’au 31 décembre 2021.

Les véhicules électriques, hybrides et au gaz représentent actuellement quelque 7 % seulement du marché automobile italien.

Fiat Chrysler Automobiles (FCA) avait fait savoir en décembre qu’il pourrait revoir son plan d’investissements en Italie (cinq milliards d’euros), qui prévoit notamment l’adoption de moteurs plus propres, si l’Italie augmentait les taxes sur les véhicules à essence et diesel. “Si ces mesures devaient être confirmées dès 2019, un examen approfondi de leur impact et une mise à jour des plans déjà annoncés seraient nécessaires”, avait alors déclaré Pietro Gorlier, responsable du groupe automobile en Europe, dans une lettre aux représentants du gouvernement dans la région du Piémont, où une partie des nouveaux investissements seraient concernés.

 

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (28/12/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.