Fermer
France

Lisi a vu son résultat net progresser de 0,5 % en 2015

Le #Lisi - #Résultat financier
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Lisi a publié le 17 février un résultat net de 81,8 millions d’euros pour 2015, en légère hausse de 0,5 %. Le fabricant français de fixations pour l’automobile et l’aéronautique a vu son chiffre d’affaires croître de 11,6 %, à 1,45 milliard d’euros, en partie grâce à l’intégration effective depuis juin 2014 de l’entreprise Manoir Aerospace, qui a contribué à l’activité à hauteur de 88 millions d’euros, et à des effets de change liés à la baisse de l’euro, à hauteur de 42 millions d’euros.

La marge opérationnelle courante a en revanche faiblement reculé de 0,1 point, à 10 %, ce qui est « conforme à l’objectif stratégique » en dépit « de l’effet défavorable de Manoir Aerospace », selon Lisi. Le flux de trésorerie opérationnel (« free cash flow ») a diminué de 13 % par rapport à 2014, à 39,6 millions d’euros, tandis que l’endettement financier net a également reculé de 13 %, pour atteindre 156,6 millions d’euros, soit un ratio de 19,7 % sur capitaux propres.

Lisi est présent dans trois secteurs d’activité : l’aéronautique, qui représentait près de 64 % du chiffre d’affaires en 2015, l’automobile (31 %) et le médical (5 %). Toutes ces branches sont en croissance modérée, à périmètre et taux de change constants : l’aéronautique de 2 %, l’automobile de 0,6 % et le médical de 3,2 %, a précisé Lisi dans un communiqué.

Lisi avait présenté 2015 comme une année de croissance, après avoir publié une hausse de son résultat net de 9 % en 2014. Le groupe a affirmé mercredi son optimisme pour l’année en cours, qui « doit lui permettre de continuer à dégager un niveau de marge opérationnelle à deux chiffres et un free cash flow toujours positif », et confie envisager « des acquisitions ciblées ».

Pour ce qui est de la division automobile, « la situation logistique, assainie sur la fin de 2015, permet d’envisager un démarrage opérationnel sans difficulté majeure en 2016 », souligne le communiqué. (AFP 17/2/16)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.