Fermer
Monde

L’industrie du lithium a trop anticipé l’essor des véhicules électriques

Analyse de presse de 14H00 - Le #Electrique - #lithium - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Les producteurs de lithium se préparent à un avenir radieux, lorsque les véhicules électriques se généraliseront. Entre mi-2015 et mi-2018, les prix du lithium ont presque triplé, alors que le parc mondial de véhicules électriques atteignait la barre des 5 millions d’unités et que l’industrie automobile commençait à s’inquiéter de l’approvisionnement en matières premières. Cette préoccupation a notamment conduit à l’ouverture de six mines d’extraction de lithium en Australie depuis 2017. Toutefois, l’essor tant attendu des V.E. se fait attendre et la croissance des ventes ralentit en Chine, leur premier marché. Résultat : une chute de prix de 30 % pour le lithium.

« Les dernières données sur les V.E. révèlent un ralentissement de la croissance, ce qui laisse entendre qu’en plus d’une offre excédentaire, la demande est maintenant un problème », expliquent Vivienne Lloyd et des analystes de Macquarie Capital dans un rapport publié ce mois-ci. Au premier trimestre de 2019, les ventes de véhicules électriques en Chine, le plus grand marché pour les V.E., ont augmenté d’environ 90 %. Bien que cela semble impressionnant, c’est la moitié de la croissance observée entre 2017 et 2018, souligne pour sa part Nikolas Soulopoulos, de l’agence BloombergNEF à Londres.

La production de lithium en Australie, premier producteur mondial, devrait augmenter d’environ 23 % au cours des deux prochaines années. Et le mois dernier, le ministre des Mines du Chili (deuxième plus gros producteur) a déclaré que son pays cherchait à doubler sa production en quatre ans. Mais les producteurs de lithium font face à d’autres obstacles en matière de prix, notamment un ralentissement de la capacité mondiale à convertir le minerai extrait en lithium utilisable par les industriels. Pour répondre à ce phénomène, l’entreprise Pilbara Minerals Ltd., basée à Perth, a déclaré en juin qu’elle prévoyait de ralentir temporairement son rythme de production.

Même si les perspectives de la demande à long terme semblent toujours bonnes, certains producteurs réduisent leurs prévisions de chiffre d’affaires à court terme. Plus tôt cette année, la société belge Umicore SA, le plus grand fabricant de cathodes au lithium-ion au monde, a abaissé ses prévisions de revenus jusqu’à la fin de 2019, évoquant la baisse de la demande et l’arrêt des systèmes de stockage d’énergie en Corée du Sud.

Source : AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (31/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.