Fermer
Espagne

L’industrie automobile espagnole demande au gouvernement plus de « modération » autour du diesel

Analyse de presse de 14H00 - Le #Diesel - #Gouvernement
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’Anfac (Association espagnole des constructeurs d’automobiles) a demandé au gouvernement de faire preuve de plus de « modération » autour du diesel, à la suite d’une rencontre avec la ministre de la Transition Écologique Teresa Ribera. Celle-ci a en effet déclaré que « les jours du diesel étaient comptés, au vu de l’impact des particules émises par ces moteurs sur les systèmes respiratoires ».

L’Anfac a notamment alerté le gouvernement sur les graves conséquences d’un arrêt trop brutal du diesel, en termes de production, d’emplois et d’émissions globales de CO2. « Plus de 40 000 emplois et 17 usines automobiles en Espagne ont un lien direct avec la production de véhicules diesel. L’Espagne produit plus de 1,2 million de véhicules diesel par an », explique José Vicente De Los Mozos, président de l’Anfac. « L’opprobre jeté sur le diesel intervient au moment même où ces moteurs sont technologiquement très avancés », ajoute M. De Los Mozos. « Les constructeurs sont disposés à s’adapter aux nouvelles politiques environnementales et sociétales, comme ils l’ont démontré par le passé, mais il convient de mettre en place une  transition ordonnée et une gestion adéquate des ces changements », estime le président de l’Anfac.

Source : COMMUNIQUE DE PRESSE ANFAC (12/7/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.