Fermer
Allemagne

L’industrie automobile allemande demande des aides pour stimuler la demande voitures vertes

Analyse de presse de 14H00 - Le #Industrie automobile - #Mesures de soutien - #VDA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La fédération de l’industrie automobile allemande (VDA) a joint hier sa voix à celle de dirigeants de l’industrie automobile et de responsables politiques qui ont demandé des mesures supplémentaires pour stimuler la demande de véhicules à faibles émissions après l’épidémie de coronavirus.

Les mesures de confinement imposées pour lutter contre l’épidémie ont eu un impact sévère sur les ventes de voitures et alors que les concessions vont pouvoir rouvrir, il faudra soutenir la demande, a indiqué le VDA.

“Il n’y a actuellement pas lieu d’être optimiste. Il est probable que des mesures de soutien à l’économie seront nécessaires pour soutenir la demande d’une façon générale, et celle de voitures, en particulier », a déclaré la présidente du VDA, Hildegard Müller, ajoutant que la forme des aides et leur financement dépendraient de la façon dont la demande reprendra après que l’Allemagne aura assoupli les restrictions en vigueur.

“Nous ne serons en mesure d’estimer ce qui sera nécessaire que lorsque les concessions auront ouvert. Nous verrons alors comment les clients se comportent », a indiqué Mme Müller. Il faudra alors agir vite, a-t-elle souligné.

Le ministre-président de Bavière, Markus Söder, avait préconisé le 8 avril de mettre en place une prime à la casse pour doper la demande de voitures à faibles émissions et aider le secteur automobile, une idée immédiatement soutenue par le président de BMW, Oliver Zipse.

Stephan Weil, ministre-président du land de Basse-Saxe, qui détient 20 % du capital de Volkswagen, a pour sa part déclaré cette semaine à la Hannoverschen Allgemeine Zeitung que l’Allemagne avait besoin d’une prime à la casse pour stimuler la demande de voitures électriques et hybrides.

Source : REUTERS

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.