Fermer
Chine

L’industrie autombile mondiale s’adapte à l’épidémie de coronavirus en Chine

Analyse de presse de 14H00 - Le #Coronavirus - #Industrie automobile - #Prévisions - #Production
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Constructeurs et équipementiers suspendent leur production et limitent les déplacements de leurs salariés en Chine, où l’épidémie de coronavirus – désormais qualifiée d’urgence sanitaire internationale par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – a déjà fait 213 morts et menace un marché clé pour leurs ventes et leurs bénéfices.

L’impact sur les chaînes d’approvisionnement a jusqu’ici été limité, mais devrait commencer à se faire sentir. Aptiv a estimé lors de la publication de ses résultats trimestriels cette semaine que les constructeurs réduiraient probablement leur production en Chine de 15 % ce trimestre, après avoir prolongé la fermeture de leurs sites pour le Nouvel an chinois.

Le groupe Volkswagen, qui est le premier constructeur étranger en Chine, a demandé à 3 500 salariés à Pékin de travailler chez eux pendant deux semaines, du 3 au 17 février. Sa coentreprise avec FAW ne reprendra pas sa production avant le 9 février et les usines à Shanghai qu’il exploite avec SAIC reprendront leur activité le 10 février.  La filiale tchèque Skoda a repoussé sine die les déplacements  en Chine.

Le groupe BMW va prolonger les congés dans ses usines à Shenyang d’une semaine, jusqu’au 9 février. Les deux usines de Bosch à Wuhan sont pour pour l’instant à l’arrêt en raison du Nouvel an chinois. 

La production doit reprendre le 10 février dans les usines de la coentreprise de Ford et Changan. Tesla a indiqué que l’épidémie pourrait avoir un petit impact sur ses bénéfices trimestriels. Tata a également averti qu’elle pourrait avoir un impact sur la production de Jaguar Land Rover en Chine et les bénéfices de sa filiale britannique.

L’équipementier canadien Magna, qui a 68 sites et emploie près de 19 000 personnes en Chine, suit attentivement la situation. Il a interdit les déplacements en Chine et a indiqué que plusieurs de ses sites dans le pays resteraient fermés jusqu’au 9 février.

Source : AUTOMOTIVE NEWS (30/1/20)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.