Fermer
France

Linda Jackson fait le point sur le renouveau de Citroën

Le #Citroën - #Entretien
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans un entretien accordé aux ECHOS (11/1/17), la directrice générale de Citroën Linda Jackson explique que la marque aux chevrons est actuellement en bas de son cycle produit, mais que ses ventes mondiales sont restées relativement stables l’an dernier. « Nous ne perdons que 20 000 véhicules. En Europe, nous signons même notre meilleure performance de ces cinq dernières années, à 762 000 unités (+ 4,3 % sur un an). On n’avait pas franchi le cap des 750 000 véhicules depuis 2011. Au dernier trimestre, nos volumes y ont d’ailleurs progressé de 7 %. C’est l’effet C3 », souligne-t-elle. « Nous avons lancé la C3 en novembre en France, et la voiture sera disponible dans toute l’Europe d’ici à fin mars. Pour l’instant, nous en avons déjà vendu 40 000, c’est en ligne avec nos objectifs. La peinture bi-ton marche très bien : 75 % des clients l’ont adoptée », se félicite-t-elle.

« On ne le cache pas, la situation est assez compliquée [en Chine, où les ventes ont chuté d’environ 20 % en 2016, à 249 000 unités] », explique en revanche la dirigeante. « La croissance du marché chinois est d’abord portée par les constructeurs chinois, et les SUV. Heureusement que nous avons le petit C3XR. Ses ventes ont progressé de 10 % par rapport à 2015, à 73 500 unités. Pour nous relancer, nous devons avoir plus de SUV. Nous allons en lancer un nouveau en 2017, qui sera assez proche du concept AirCross. Celui-ci arrivera en Europe en 2018 », annonce-t-elle.

En France, « ce que nous essayons de faire chez Citroën, c’est de monter en gamme, sans devenir premium. Nous voulons vendre des versions plus cossues de nos modèles. Comme sur la C3, où nous sommes à 50 % des ventes en finition haute », indique par ailleurs Mme Jackson. Pour se rétablir de la crise traversée par le Groupe PSA en 2013, « il faut encore attendre un peu. Nous allons nous remettre petit à petit, sans faire de big-bang. En 2020 ou en 2021, à l’issue du plan stratégique Push to pass mené par le groupe, nous devrions avoir une gamme complète. La renaissance de Citroën a commencé l’an dernier, avec la nouvelle C3 et le nouveau Jumpy », ajoute-t-elle.

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.