Fermer
France

Lille veut doubler le nombre de zones limitées à 30 km/h

Analyse de presse de 14H00 - Le #Pollution - #Vitesse
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

La ville de Lille a annoncé le 5 juillet qu’elle allait doubler le nombre de zones limitées à 30 km/h d’ici à la fin du mois d’octobre, afin de « réduire » les nuisances sonores et d’« entraîner » des effets sur la pollution « pour une ville plus respirable ». « La limitation de la vitesse à Lille sera généralisée à 30 km/h progressivement dès cet été, sauf sur les grands axes […]. 88 % des rues seront concernées, contre 44 % aujourd’hui », a détaillé la municipalité dans un communiqué. « Pour ce faire, 350 panneaux de signalisation seront posés et 200 repositionnés à partir du 19 août et jusque fin octobre », a-t-elle ajouté.

Pour motiver sa décision, la Ville assure que les risques d’accident diminuent « de près de 50 % », que cette vitesse « réduit » les nuisances sonores, « ne fait perdre que quelques secondes » par rapport à 50 km/h et qu’elle « encourage l’usage des modes de transports moins polluants ». « Les cycles d’accélération et de décélération sont réduits et peuvent entraîner des effets sur la consommation de carburant et donc sur la pollution », ajoute-t-elle.

Source : AFP (5/7/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.