Fermer
Allemagne

L’IG Metall considère les objectifs européens sur le CO2 « irréalisables »

Le #CO2 - #IG Metall - #Objectif - #Union Européenne - #véhicules électriques
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Le syndicat allemand IG Metall a déclaré que les nouveaux objectifs de réduction des émissions de CO2 fixés par l’Union Européenne étaient « irréalisables ». Ces objectifs imposent une réduction de 35 % des émissions de CO2 d’ici à 2030, par rapport au niveau de 2020.

Le syndicat estime notamment qu’il ne voit pas comment les investissements nécessaires pour atteindre cet objectif pourraient être mis en place dans le temps imparti en Allemagne.

En effet, pour atteindre un tel objectif, les véhicules électriques et à énergies alternatives devront être produits en masse, ce qui imposera d’importants investissements aux constructeurs et fournisseurs.

Or, le directeur de l’IG Metall souligne que, pour l’instant, du « puits à la roue », les véhicules électriques affichent un bilan CO2 quasiment aussi élevé que les véhicules à moteurs à combustion, notamment la production des batteries.

Enfin, l’IG Metall rappelle que des centaines de milliers d’emplois seraient menacés si les véhicules à moteurs à combustion étaient entièrement remplacés par des modèles électriques.

Source : AUTOMOBILWOCHE (28/10/18)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.