Fermer
France

L’idée des péages urbains abandonnée dans l’examen du projet de LOM

Analyse de presse de 14H00 - Le #Circulation - #LOM - #Mobilité - #Péage
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

Dans le cadre de l’examen du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), les amendements visant à créer des péages urbains ou à mettre en place des tarifs de congestion ont été rejetés. Un amendement visant à accompagner le déploiement de zones à trafic limité par les collectivités a en revanche été adopté.

Utilisée depuis longtemps dans certains pays tels que l’Italie, la zone à trafic limité est accessible ou non aux usagers selon le type d’usage du véhicule (transports en commun, livreurs, résidents, etc.). Ces zones sont donc différentes de celles à faibles émissions, où les véhicules sont autorisés à circuler selon leur niveau d’émissions. L’élaboration des règles d’entrée, la gestion de la liste des ayants droits et le respect des règles de ces zones sont laissés aux mains des autorités locales.

Autre amendement validé, celui visant à rendre systématique l’adoption par les préfets de mesures en cas d’épisode de pollution comme la réduction des vitesses maximales autorisées.

Source : JOURNALAUTO.COM (22/5/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.