Fermer
Allemagne

L’existence du Salon de Francfort est remise en question par les constructeurs

Analyse de presse de 14H00 - Le #Salon de Francfort - #VDA
Icone de twitter
ACEA_eu Icone de retweet
RT @ACEA_eu: ➡️ Did you know that more than 146 million Europeans 👩‍🔧 work, directly and indirectly, in the 🇪🇺 industry #automotive
Icone de twitter
CCFA_Auto
Volkswagen veut vendre deux millions d’ID4 👉 ccfa.fr/actualites/vol…  #Véhicule #électrique #Ventes #Volkswagen #automobile #vda #ccfa
Icone de twitter
CCFA_Auto
Skoda a le vent en poupe en Russie 👉 @SkodaFrance ccfa.fr/actualites/sko…  #Russie #Skoda #Ventes #automobile #vente #marché
VOIR SUR TWITTER

L’existence du Salon de Francfort est remise en question par les constructeurs. Le VDA (association de l’industrie automobile en Allemagne) a en effet indiqué que plusieurs options étaient envisagées pour ce salon, dont un déménagement à Berlin ou Cologne.

En effet, le Salon pourrait se réorienter pour devenir une vitrine de nouveaux concepts de mobilité plutôt que de présenter uniquement des voitures.

Des premiers concepts pour l’avenir du Salon de Francfort pourraient être présentés dès aujourd’hui, à l’occasion d’une réunion du VDA.

Le porte-parole du VDA, Eckehart Rotter, a d’ailleurs indiqué qu’aucune décision ne serait prise avant que toutes les options ne soient présentées.

Pour rappel, le Salon de Francfort de 2019 était déjà recentré sur la mobilité, avec son slogan « Driving Tomorrow » qui devait définir le salon comme une « plateforme internationale pour la révolution de la mobilité ».

Le patron d’Opel, Michael Lohscheller, voit des possibilités d’amélioration pour le salon. Il souhaiterait notamment que les modèles présentés puissent également être vendus sur place.

Par ailleurs, le maire de Francfort, Peter Feldmann, n’a pas fait de discours à l’occasion de l’ouverture du Salon de Francfort cette année (contrairement aux éditions précédentes), ce qui reflète les difficultés actuelles du salon.

Source : AUTOMOBILWOCHE, FRFANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG (11/9/19)

ABONNEMENT AUX INFO-LETTRES


* La communication de votre email est obligatoire ; à défaut votre abonnement ne pourra être pris en compte. Vos données sont traitées par le CCFA, responsable de traitement, afin de gérer votre inscription et l’envoi de nos infos-lettres. À tout moment, vous pouvez vous désabonner en cliquant sur le lien prévu à cet effet « Se désabonner ici », intégré dans chacune de nos communications. Pour plus d’informations sur vos données et vos droits, veuillez consulter Notre Politique de confidentialité.